Partez en immersion avec Miriam – Vol de mûrissement (Lionceau CD)

Décollage en solitaire pour effectuer son vol de mûrissement, partez en immersion avec Miriam et suivez son périple à bord du Lionceau CD !

Journée du Mercredi 25 Août : Départ de Chavenay (direction Poitiers puis Oloron)

Après un départ vers midi à cause de la pompe à essence HS, je me dirige direction d’Angoulême afin d’avitailler. Par contre, les vents sont plus forts que prévu et le GPS affiche une GS de 83kts… Donc je décide de faire le plein à Poitiers et de décoller de la piste en herbe car il y a des rafales. La piste en herbe pardonne plus que celle en dur.

Le paysage commence à changer petit à petit pour donner place à une région très verte… mais avec peu de repères visuels et des nombreuses zones R ! Merci à Pyrenées info de m’avoir donné un coup de main !

Arrivée à Oloron, j’attache CD au sol comme une tente de campagne et je pars dormir chez une amie dans sa ferme au milieu des montagnes.

Journée du Jeudi 26 Août :  Escale à Oloron puis direction Saucats et Bergerac

Le lendemain on se lève de bonne heure pour faire le plein.. mais il n’y a personne à Oloron ! Pourtant je les avais contacté avec  une semaine d’avance pour les prévenir, mais malheureusement tout le monde est en vacances.

Nous faisons donc fait l’aller-retour à Pau, en partageant le même espace aérien qu’un A320 d’Air France (chose peut probable à Chavenay).

Ensuite départ pour Saucats, où je suis censée récupérer une autre amie qui finalement n’a pas pu venir. J’en profite pour passer l’après-midi avec des amis du club de Bordeaux.

Ensuite, j’accomplis un rêve : atterrir dans un aéroport encore inconnu pour moi et me débrouiller pour dormir. Cet aéroport est Bergerac ! Un pilote du club me dépose en ville  : ensuite un peu de tourisme et préparation de mes prochaines nav’s dans le calme.

Journée du Vendredi 27 Août : Escale à Bergerac puis direction Saint-Étienne et retour à Chavenay

Le dernier jour du périple, après avoir traversé les zones montagneuses d’Aurillac, Saint-Flour et Issoire (nid du Lionceau), j’arrive à Saint-Etienne avec l’idée de passer la nuit chez encore une autre amie et même de faire un tour au fameux viaduc de Millau,.

Mais le plan tombe à l’eau après avoir vu les prévisions météo du lendemain qui annoncent des TCU. Ce sera finalement un local vers Roanne puis un départ rapide pour LFPX où j’ai le luxe d’être la seule en tdp (et dans tout l’aérodrome) car la météo commençait à se dégrader déjà à ce moment ;).

En tout 13h 21min de vol et 7 aérodromes différents. Merci encore au club Dassault de m’avoir preté le Lionceau et à une prochaine dans les airs !

Miriam

Envie de voir plus de contenu ? Miriam poursuit son souhait de devenir pilote de ligne, venez découvrir ses tribulations en vidéo ! ⤵️